arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Electricité et gaz : gare au démarchage !

mardi, 31 octobre 2017 10:41 Lu 485 fois

Electricité et gaz : gare au démarchage !

En juin 2017, le médiateur de l’énergie a pointé du doigt la hausse des démarchages abusifs et les méthodes peu scrupuleuses de certains fournisseurs d’énergie. La moitié des foyers français a été démarchée en France en 2016.

Une des arnaques les plus emblématiques est celle du commercial qui se présente chez un particulier de la part de son fournisseur pour "effectuer des vérifications de compteur" ou pour "attester de la validité de ses factures". Une fois le relevé de consommation, le numéro de compteur et ses coordonnées en poche, il lui fait signer un relevé qui intègre à son insu son accord pour prendre un contrat chez un autre fournisseur ! Le consommateur démarché découvrira qu’il a changé de fournisseur quand il recevra la facture de résiliation et la facture de son « nouveau » fournisseur.

La plus grande prudence s’impose et notre conseil est de ne rien signer. Sachez que si vous n’êtes pas en télé-relevé et que vos compteurs ne sont pas accessibles depuis l’extérieur, seul un représentant de votre gestionnaire (ENEDI ou GRDF) peut relever votre compteur. Dans la plupart des cas il vous préviendra à l’avance.

Certains indices permettent d’identifier un démarchage abusif :
• Une présentation brève et évasive qui n’indique pas la nature commerciale de la démarche ;
• Une absence de réponses aux questions portant sur l’identité du commercial et de sa société ;
• Un discours décousu, rapide, confus ;
• La volonté de s'inviter chez le particulier ;
• Une offre limitée et qui ne sera plus valable une fois le départ du commercial ;
• La signature immédiate des documents ;
• L'impossibilité de vous laisser des documents officiels.

C’est trop tard vous avez signé. Rappelez-vous que vous avez 14 jours pour vous rétracter par courrier recommandé avec AR. Si le délai est passé, il faut dénoncer ce démarchage abusif auprès du professionnel concerné et en informer le médiateur de l’énergie (www.energie-mediateur.fr). La CLCV peut vous aider dans vos démarches. En parallèle rien ne vous empêche de retourner chez votre ancien fournisseur car les durées minimum d’engagement restent rares dans le secteur de l’énergie.

Revenir en haut top