arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

6 conseils pour réduire votre facture énergétique

27/02/2019 Lu 1664 fois Dernière modification le 27/02/2019

6 conseils pour réduire votre facture énergétique

Chauffage, éclairage, ventilation sont autant d’éléments d’équipement qui influent sur vos dépenses énergétiques. Ils peuvent vite devenir énergivores et augmenter le montant mensuel de votre facture. Pour le réduire, de simples gestes et de bonnes habitudes sont à adopter. Petit tour de piste des différentes options avec notre partenaire Qualitel.

Maîtrisez le chauffage de votre logement

Le chauffage représente 60 % des dépenses énergétiques des Français. L’isolation de votre bâtiment doit permettre de limiter la déperdition de chaleur de votre logement. Néanmoins, un hiver rigoureux se traduira par une augmentation de votre consommation. Dans ce cas, il est important que vous ne surchauffiez pas votre intérieur.

Le chiffre est connu, mais il est bon de le rappeler, un degré de température en plus, c’est 7 à 10 % de consommation supplémentaire en moyenne sur le montant de votre facture ! Pour limiter la douloureuse tout en assurant un bon confort chez vous, nous vous recommandons de viser une température moyenne de 19 °C. Si votre logement a une mauvaise performance énergétique et relève plutôt de la passoire thermique, il faudra entreprendre un minimum de travaux (changement des fenêtres, isolation extérieure ou intérieure) afin de diminuer vos factures.

Surtout, ne calfeutrez jamais les bouches d’aération, même en hiver. Vous empêchez l’air d’être renouvelé et participez à l’augmentation du taux d’humidité. Or, les particules d’eau en suspension rafraîchissent l’air, créant une sensation de froid malgré le chauffage.

Veillez à l’usage de l’eau chaude sanitaire

Il s’agit d’un poste très important. Il représente la moitié de votre consommation énergétique. Si votre logement est BBC (bâtiment basse consommation) ou conçu selon la réglementation thermique 2012, il s’agit souvent du plus gros poste de dépenses énergétiques de votre foyer. Il ne tient qu’à vous d’inverser la tendance en changeant vos habitudes. Par exemple, en privilégiant les douches aux bains, vous réduirez par quatre votre consommation d’eau. Une douche de quatre à cinq minutes, c’est 30 à 80 litres alors qu’un bain peut consommer jusqu’à 200 litres.

Baissez vos dépenses d’éclairage

Même si l’éclairage représente la plus faible part de la consommation d’énergie dans les foyers, attention à ne pas en gaspiller pour autant ! Nous vous conseillons d’avoir recours aux LED et ampoules basse consommation qui vous permettent de consommer 4 à 5 fois moins
d’électricité.

Attention, certains dispositifs d’éclairage comprennent des LED intégrées avec l’impossibilité de les changer en cas de panne. Même si elles sont dotées d’une longue durée de vie, changer de plafonnier à chaque fois que la lampe ne fonctionne plus n’est pas forcément la solution la plus rentable et la plus intéressante pour la planète.

Préférez une ventilation peu énergivore

Un système de ventilation mécanique fonctionne en permanence pour favoriser une meilleure qualité de l’air dans le logement. La conséquence : il consomme de l’énergie ! Le système le plus répandu est la ventilation mécanique contrôlée (VMC) hygroréglable. Veillez à l’entretenir régulièrement pour qu’elle fonctionne correctement. Pour aller plus loin, la VMC double flux utilise la chaleur présente dans votre logement pour préchauffer l’air qui arrive de l’extérieur.

Limitez l’utilisation de votre climatisation

Privilégiez la ventilation naturelle à la climatisation. Par exemple, favorisez les courants d’air la nuit pour rafraîchir votre logement. Des brasseurs d’air, plus économes, peuvent également être utilisés.

Contrôlez l’usage de vos équipements électroniques et de votre électroménager

Rien n’est prévu dans la réglementation thermique de 2012, ni même dans le diagnostic de performance énergétique en ce qui concerne la consommation de ces équipements : réfrigérateur, lave-linge, bouilloire, cafetière, hi-fi, télé… L’électroménager et les appareils électroniques branchés sur les prises électriques représentent pourtant une consommation de 50 à 80 kWhep/m2 par an.

Une façon très simple de réduire cette consommation électrique est de débrancher vos appareils Hi-Fi et informatiques lorsque vous ne les utilisez pas. S’ils restent en veille, ils continuent de consommer ! Attention cependant aux appareils à mémoire programmable, leur mise hors tension pourrait vous faire perdre la programmation.

 logo Qualitel_Q_copy_copy

Crédit photo : © Jakub Krechowicz - Adobe stock

Revenir en haut top