arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Électroménager : des étiquettes énergie plus claires

13/05/2019 Lu 1421 fois Dernière modification le 13/05/2019

Électroménager : des étiquettes énergie plus claires

Machines à laver, téléviseurs, réfrigérateurs… Dès mars 2021, les appareils électroménagers seront estampillés de nouvelles étiquettes d’efficacité énergétique.

La consommation d’énergie des appareils électroménagers varie du simple au double, voire au triple. Pour un achat éclairé, il est donc important de disposer de cette information. C’est le rôle de l’étiquette énergie. Elle vous permet de comparer les produits pour une même catégorie d’appareils en indiquant leur consommation énergétique pendant leur utilisation.

Une étiquette mal comprise

Depuis 1995, l’étiquette énergétique s’est avérée être un succès, 85% des consommateurs européens la reconnaissent et la prennent en compte pour choisir le produit le moins énergivore. Au fil des années les nouveaux appareils mis sur le marché sont devenus de plus en plus performants et de nouvelles catégories « A+», « A++ » et « A+++» sont apparues sur l’étiquette. C’est dans ces classes que la plupart de l’électroménager est aujourd’hui regroupé, laissant ainsi les classes B à D vides.  Revers de la médaille, moins d’un consommateur sur quatre comprend qu’un réfrigérateur « A+ » est le moins écoénergétiquement efficace sur le marché. C’est ce que confirme une étude de la Fédération allemande des organisations de consommateurs (vzbv) qui a constaté que plus des trois quarts (77%) des personnes interrogées pensent qu’une machine à laver de classe A + est un appareil électroménager très économe en énergie. Ils pensent acheter l’un des plus performants du marché alors qu’en réalité il s’agit d’un appareil moyen voire un des moins performants. Un exemple : un réfrigérateur étiqueté A+++ consomme en moyenne 70% d’électricité de moins que celui classé A+ doté des mêmes options.

CDV 203

La fin des classes A+, A++ et A+++

Une refonte de l’étiquette était nécessaire pour clarifier ce classement. C’est chose faite. Début mars, la Commission européenne a adopté de nouvelles étiquettes énergétiques plus compréhensibles pour les réfrigérateurs, les lave-vaisselle et les machines à laver*. À compter du 1er mars 2021, la nouvelle loi supprimera les catégories « A+», « A++ » et « A+++». Au lieu des actuels A++ jusqu’à D, l’échelle ira désormais de A à G. Qu’est-ce que cela va changer ? Avec cette nouvelle échelle, un appareil classé A++ pourra devenir une classe B par exemple.

Un code QR pour plus d’info

Autre nouveauté : un code QR figurera sur les étiquettes énergie. En le scannant avec votre smartphone vous aurez accès à des données complémentaires non commerciales sur l’appareil. Ces informations seront insérées par les fabricants dans une base de données de l’Union européenne qui sera mise à la disposition de tous les Européens au cours des prochains mois. Selon l’appareil, les nouvelles étiquettes présenteront des pictogrammes, parfois différents que ceux actuellement affichés, indiquant des informations relatives par exemple à l’eau utilisée pour chaque cycle de lavage ou le bruit émis.


*Les téléviseurs et les lampes seront également estampillés de cette nouvelle étiquette.

 

 

Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay 

Revenir en haut top