arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Bienvenue au club ! Novembre 2013

vendredi, 29 novembre 2013 16:22 Lu 2197 fois Dernière modification le vendredi, 29 novembre 2013 17:25

Bienvenue au club ! Novembre 2013

Dans un mois l’action s’achève, et pour cette  8e édition de notre Newsletter « En 2013, je deviens consom’acteur » envoyée aux 800 participants, nous avons choisi de préparer les fêtes de fin d’année.

 

 

Avant de vous proposer l’ultime questionnaire, la présentation qui suite rappelle les gestes qui ont obtenu principalement vos votes  lors du précédent.

 

 

 

1/ Entretenir ses objets et les faire réparer 

C’est le geste privilégié des participants. Pourtant, nos études montrent que ce geste est de plus en plus difficile à réaliser, notamment pour les appareils électriques et électroniques. L’obsolescence programmée rend difficilement réparable le petit électroménager et malgré une proposition de loi faite récemment, les choses ne vont pas changer rapidement. Les internautes se sont donc mobilisés et des sites comme CommentReparer.com ont vu le jour. Reste que la complexité toujours croissante de la technologie, le mythe du bricoleur capable de tout réparer, est en berne !

2/ Vendre ses vieux objets

Sites de vente aux enchères, ventes directes entre particuliers, brocantes ou dépôts-ventes, les Français ont le choix pour redonner une seconde vie à l’horloge de la tante Agatha… mais attention aux arnaques sur Internet qui risquent de redoubler pendant les fêtes. Le phishing (ou hameçonnage) est une tentative d’escroquerie qui consiste à vous faire croire que vous avez affaire à un interlocuteur connu un acheteur par exemple pour vous soutirer de l’argent (via notamment le système Paypal).On vous demandera par exemple de créditer votre compte paypal ou un code secret, un numéro de carte bancaire ou un mandat, le but étant toujours le même : vous voler. Longtemps reconnaissable par la grossièreté de l’imitation, le phishing est aujourd’hui une copie soignée et donc capable de tromper le plus grand nombre. Et l’imagination des pirates semble être sans limite.  Si vous êtes client d’un site de petites annonces, ventes entre particuliers, vos coordonnées peuvent être consultables par les autres visiteurs. Et l’arnaque prend alors une autre dimension puisque vous recevrez un email pirate à vos nom et prénom ! Il nous a notamment été signalé une fraude récurrente qui consiste à faire croire que pour réactiver votre compte vous devez le recréditer (sous la forme d’un mandat cash, ou l’achat d’un coupon de rechargement pour cartes prépayées) alors même que vous êtes le vendeur. Soyez donc vigilant !

3/ Dématérialisation des cadeaux

En troisième position seulement du sondage, la dématérialisation reste pourtant un moyen intéressant d’éviter le cadeau inutile qui restera dans l’armoire faute de mieux !

Voici quelques pistes pour offrir autrement et consommer responsable

 

4/ Free cycle

Nous avons déjà parlé de ce site qui met en relation des personnes qui cherche à se débarrasser de leurs objets sans pour autant opter pour la poubelle. La pratique reste encore marginale du fait de l’extension des sites de vente en ligne. C’est donc sans étonnement que 10 % des interrogés ont opté pour cette solution. Dans certains pays des « free box » ont été mises en place dans certain cartier de Berlin par exemple pour permettre aux particuliers de donner des objets dont ils n’avaient plus l’usage ou des livres.

5/ L’achat d’occasion

Le marché de l’occasion fleurit sur Internet. Les plus jeunes semblent plus attirés par ce type d’achat notamment quand il demande l’utilisation du Net. Cette logique d’achat utilitaire répond à des contraintes financières mais pas uniquement. Dans un cas, selon une étude du Crédoc, « ce sera l’esprit « débrouille » de personnes aux revenus limités, cherchant sur Internet comme ailleurs à bénéficier des prix les plus bas. A l’opposé, des personnes aux revenus confortables utiliseront le marché de l’occasion afin d’améliorer leur consommation quotidienne avec des produits plus haut de gamme, qu’ils n’auraient pas nécessairement pu s’offrir neufs. Ce mode de consommation « malin » répond à une diversification des modes d’approvisionnement, qui permet de maximiser les possibilités financières. » Encore marginal, car parfois difficile à mettre en œuvre faite de temps il reste une solution intéressante d’un point de vue environnemental. Pour en savoir plus : la seconde vie des objets http://www.credoc.fr/pdf/Rech/C290.pdf

 

Pour continuer avec nous cette action, de nouveaux gestes vous sont proposés.

Merci de bien vouloir choisir dans le formulaire ci-dessous un geste et de le mettre en place dans vos habitudes quotidiennes.



 


Noël 2013, vous choisissez :


Revenir en haut top