arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

5 engrais naturels pour fortifier vos plantes

26/07/2018 Lu 446 fois Dernière modification le 29/01/2019

5 engrais naturels pour fortifier vos plantes

Les beaux jours sont de retour, l’occasion de redonner force et santé aux plantes d’intérieur et d’extérieur avec 5 engrais qui respectent l’environnement.

Pas besoin de passer par les rayons d’une enseigne de jardinage pour trouver le produit qui donnera à vos plantes un coup de fouet. Il y a un moyen moins cher et écolo, l’engrais do-it-yourself. Ces engrais faits maison peuvent être utilisés à tout moment de l’année. Vous pouvez néanmoins privilégier le début du printemps et l’été pour renforcer la croissance et la floraison des plantes. Ce sont de très bons alliés pour améliorer vos productions de légumes.

1. Ortie et peau de banane

Les végétaux sont d’excellentes sources de minéraux pour vos plantes. L’ortie, riche en azote, à de nombreuses propriétés. Coupée avant sa floraison, elle a un effet régulateur sur l’azote et le fer contenus dans la terre, fortifie les micro-organismes du sol et stimule la croissance des plantes. Le purin d’ortie, obtenu par macération dans un grand volume d’eau, repousse les parasites nuisibles au bon développement des plantes. Il est idéal pour les jardins potagers.

La peau de banane ne sert pas uniquement à faire de mauvaise blague ! Elle est source de potassium pour les plantes et permet d’intensifier les floraisons et de raviver les couleurs de vos plantes. Il suffit de la découper en fins morceaux et de les déposer au pied de vos plantes puis de les recouvrir de terre.

2. Le marc de café

Le marc de café n’est pas réservé à la divination, vous pouvez aussi l’utiliser comme engrais, plus particulièrement pour les plantes en pots. Riche en azote et en phosphate, il est un excellent fertilisant naturel pour la croissance et l’embellissement des plantes. 3. L’eau de cuisson Ne jetez plus l’eau de cuisson des pâtes, des légumes ou du riz ! Riche en vitamines, sels minéraux et autres apports nutritifs issus de la cuisson des aliments, cette eau est un excellent engrais. Mettez-la de côté, laissez-la bien refroidir et arrosez ensuite vos plantes et fleurs.

4. Les coquilles d’œufs

Les coquilles d’œufs ont la particularité d’être riches en calcium. Un minéral dont les plantes ont besoin. Pour les utiliser comme engrais naturel, il faut les faire sécher pendant une journée ou deux et les broyer avec un rouleau à pâtisserie ou un moulin à café. Ensuite il suffit de répandre la poudre obtenue, au pied des plantes en la mélangeant bien avec la terre.

5. La corne broyée

D’origine animale, elle est particulièrement riche en azote, élément nutritif indispensable à la bonne croissance des plantes. Elle se dégrade très lentement dans le sol et favorise l’enracinement. C’est pourquoi elle est préconisée pour constituer une réserve de nourriture enfouie lors de la plantation des arbres et des plantes pour une fertilisation de fond


CLCV Pour protéger vos plantes d’intérieur et d’extérieur de la sécheresse, n’oubliez pas de les recouvrir d’un paillage ou de petites pierres pour conserver l’humidité et pour limiter l’arrosage en plein été. Vous prendrez ainsi soin des plantes tout en   préservant la ressource eau ! 

 

Recette de l’extrait fermenté d’ortie, prêle, consoude, et fougère

Vous avez besoin d’1 kg de plantes fraîches, à répartir à parts égales, pour 10 litres d’eau.

. Remplissez un récipient de grande contenance, un seau en plastique par exemple, au 3/4 avec des plantes entières. Pas de contenant en métal, car cela oxyde la recette.
. Ajoutez de l’eau de pluie ou de l’eau de source à température ambiante (18 à 30°C) jusqu’à quelques centimètres du bord, et placer sur l’eau, et non pas sur le contenant, un couvercle étanche pour ne pas avoir de l’air au contact de l’eau. Placez le tout à l’ombre.
. Contrôlez la fermentation du mélange une fois par jour, avec une rotation de bâton sans mélanger, pour éviter d’oxyder le mélange. Si de l’écume (mousse) apparaît, attention la préparation n’est pas encore prête. S’il n’y a plus d’écume : la fermentation est terminée.
. Filtrez grossièrement pour éliminer les plus grosses particules en versant le mélange dans un autre récipient ou en enlevant les morceaux à la main. Filtrez ensuite finement avec un linge ou un voile, avant de stocker le liquide obtenu dans un récipient opaque bien fermé (étanche). Conservez la préparation dans un endroit frais, environ 10 à 15°C, et à l’abri de la lumière. 

Une fois ouverte, utilisez rapidement la préparation, sinon elle risque de s’oxyder. Si l’extrait fermenté dégage un parfum puissant et peu agréable, alors il est certainement oxydé. Il ne peut alors être utilisé que pour arroser les plantes adultes mais en aucun cas les jeunes pousses.

Crédits photo : © 7monarda- Adobe Stock

 

Revenir en haut top