arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Suppression des cabines de bronzage : une bonne mesure de santé publique

jeudi, 17 septembre 2015 11:18 Dernière modification le jeudi, 17 septembre 2015 11:21
Suppression des cabines de bronzage : une bonne mesure de santé publique

La CLCV se félicite du vote du Sénat en faveur de l’interdiction des cabines de bronzage et souhaite que le gouvernement et l’Assemblée nationale conservent cette interdiction dans la version finale de la loi de santé. 

Au 9eme rang des cancers en France, le mélanome est le cancer de la peau le plus dangereux. Alors que des campagnes pour alerter les consommateurs sont insuffisantes, les cabines de bronzage représentent un danger de surexposition aux UV totalement inutile et plus facilement supprimable que la pratique des bains de soleil.

Certes, la réglementation a durci les conditions d’exercice des commerces proposant des cabines de bronzage. Certes, les députés ont déjà prévu la formation des professionnels et d’interdire les forfaits illimités, la mise à disposition des cabines à domicile ou leur vente à des particuliers. Certes, un groupe de travail planche sur le sujet à Bruxelles, dont on ne sait quand il rendra ses résultats.

Mais les 19 à 76 morts dont les lampes de bronzage seraient responsables en France (Bulletin épidémiologique hebdomadaire) méritent que l’on agisse, et vite, contre une pratique qui  doit être strictement contrôlée et utilisée dans les seuls traitements de maladies de peau. 

Revenir en haut top