arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Prix du gaz : maintenant ça suffit !

mercredi, 12 septembre 2012 10:09
Prix du gaz : maintenant ça suffit !

Augmenter à nouveau le prix du gaz alors que le Parlement s'apprête à discuter d'une proposition de loi visant à instaurer une part de progressivité dans les tarifs de l'énergie pour faire en sorte que le gaz reste économiquement accessible à tous n'aurait aucun sens.

On rappellera qu’au 1er juillet, la hausse des prix du gaz avait été limitée à 2 % et s’était accompagnée d’un engagement du Premier ministre de limiter toute augmentation au montant de l’inflation annuelle, soit 2 %. Cet engagement doit donc être tenu. Par ailleurs, le Parlement va discuter dès octobre d’une proposition de loi instaurant une part de progressivité dans les tarifs de l’énergie. L’objectif étant de faire en sorte que le gaz reste économiquement accessible pour tous, il ne peut s’accompagner en parallèle d’une augmentation de plus de 10 % en tendance annuelle. Cela n’aurait aucun sens.

Enfin, nous rappelons au gouvernement  la nécessité de réformer la formule tarifaire qui encadre l’évolution des prix du gaz et appelons les actionnaires de GDF Suez au principe de responsabilité et à mesurer l’impact social de leur demande à un moment où l’on estime à plus de 4 millions le nombre de ménages en situation d’exclusion énergétique.

Pour la CLCV, il y a donc urgence à :

 - connaître la réalité des coûts d’approvisionnement de GDF-Suez et de sa politique d’approvisionnement afin de réformer la formule d’indexation des prix du gaz pour mieux prendre    en compte la réalité des coûts d’approvisionnement de GDF Suez qui, en s’approvisionnant largement sur les marchés de court terme, bénéficie depuis de nombreuses années de la baisse des prix du gaz alors que le consommateur français continue de voir le prix son gaz indexé sur celui du baril de pétrole toujours à la hausse ;

- réformer l’ensemble de la tarification énergétique (abonnement, fiscalité) et ne pas se limiter à l’instauration d’une seule part de progressivité, comme cela est envisagé ;

- réformer les tarifs sociaux du gaz et mettre en place d’un dispositif unique et efficace permettant l’accès pour tous aux services essentiels, dont le gaz fait partie ;

- mettre en place une politique d’efficacité énergétique permettant aux plus modestes de réaliser les investissements nécessaires pour isoler leur logement et équiper l’ensemble des ménages de véritables dispositifs d’information sur leur consommation afin qu’ils puissent la maitriser.

 

Consultez les baromètres des prix du gaz actualisés tous les trimestres.

Revenir en haut top