arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Congrès de la CLCV : changement à la tête de l’association

lundi, 14 novembre 2016 10:13 Dernière modification le mardi, 22 novembre 2016 09:56
Congrès de la CLCV : changement à la tête de l’association

Jean-Yves Mano succède à Reine-Claude Mader à la tête de la CLCV. Il a été élu président au cours du dernier Congrès de l’association qui s’est réuni les 11 et 12 novembre 2016.

C’est un retour aux sources pour Jean-Yves Mano qui a effectivement démarré sa carrière d’acteur citoyen engagé au sein de cette organisation, en occupant dès la fin des années 1970 la présidence de la fédération de la Gironde, puis celle de Paris, ainsi qu’un poste de vice-président national en charge du logement.

Par la suite, il s’est engagé en politique pour concrétiser ainsi un certain nombre de revendications portées par les acteurs du changement quotidien que constituent les militants et adhérents de la CLCV.

Aujourd’hui, Jean-Yves Mano est membre du Conseil économique et social environnemental (CESE) en tant que personnalité associée. Au cours de ces dernières années, il a été Sénateur de Paris de 2001 à 2004, Conseiller de Paris de 1995 à 2014 et Maire adjoint de Paris en charge du logement de 2001 à 2014.

A l’occasion de ce Congrès, les militants de la CLCV ont salué l’impressionnant bilan de Reine-Claude Mader à la présidence.

Il ont aussi réaffirmé que notre rôle est d’aider chacun à saisir les opportunités offertes par les mutations sociales, économiques et techniques pour améliorer sa condition individuelle et oeuvrer collectivement pour une société plus harmonieuse. Tout en soutenant les personnes, nous pouvons aussi agir pour peser en faveur d’un équilibre entre la compétitivité économique, la satisfaction des besoins diversifiés et le respect des droits sociaux et environnementaux.

Partisans et acteurs historiques de la démocratie participative, les militants de la CLCV prennent en compte les nouvelles formes d'expression du public et réaffirment leur volonté d'être un acteur majeur de la représentation des citoyens dans leur fonction et action quotidienne.

Jean Yves Mano a ainsi conclu le Congrès en rappelant que la CLCV continuera d’être une « organisation impertinente, vigilante, exigeante dans les intérêts des consommateurs et usagers ».

Revenir en haut top