Imprimer cette page
Retour

TVA restauration : Le compte n'y est pas pour les consommateurs ! [ 29.04.2009 ]

29/04/2009 Dernière modification le 02/07/2012
TVA restauration : Le compte n'y est pas pour les consommateurs ! [ 29.04.2009 ]

Les restaurateurs viennent d'obtenir une baisse significative de la TVA de 19,6% à 5,5%, et ils en sont très contents. Cette mesure ne peut que satisfaire les consommateurs à condition bien sûr qu'elle leur profite.

Or, ici les choses se compliquent : alors que l'on pouvait légitimement s'attendre à une baisse d'au moins 10% de l'ensemble des prix (pour tenir compte des besoins d'embauches et d'investissements), les baisses ne concerneront que 7 produits sur une liste de 10 laissés au choix des professionnels.

La seule garantie pour le consommateur, sera de bénéficier d'une baisse des prix sur un repas et son café.

Voici donc revenu le menu unique, on pouvait espérer mieux !!!

Cela appelle de notre part de nombreuses réactions.

Pourquoi limiter de la sorte les baisses à 7 produits alors que l'on aurait pu et dû abaisser l'ensemble des prix de la carte ?

Cette baisse de TVA d'un montant de 3 milliards doit profiter aux consommateurs, elle ne peut être conditionnée au seul engagement volontaire des professionnels.

De véritables contrôles sont indispensables pour s'assurer que la profession répercute effectivement la baisse de la TVA.

Les restaurants pourront attirer le chaland avec des affichettes " prix en baisse " ce qui suppose de la part des professionnels la plus grande rigueur pour ne pas tromper les consommateurs.

Certes, les consommateurs doivent faire jouer la concurrence et s'assurer des baisses de prix mais, pour cela, encore faut-il qu'ils puissent comparer les prix avant et après la baisse effective de la TVA.

Les professionnels doivent ici s'engager à être parfaitement transparents et à ne pas transformer leur carte pour s'exonérer de baisse des prix.