arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Vacances : 5 conseils pour éviter l'intoxication alimentaire

24/07/2019 Lu 1863 fois Dernière modification le 13/08/2019

Vacances : 5 conseils pour éviter l'intoxication alimentaire

Les vacances sont l’occasion de découvrir des produits locaux, d’essayer de nouvelles recettes ou de casse croûter au grand air. Autant de petits plaisirs qui ne doivent pas nous faire oublier quelques précautions simples pour une alimentation sûre. Car les bactéries à l’origine des intoxications alimentaires, elles, ne prennent pas de vacances !

Les bactéries sont des micro-organismes et sont donc invisibles à l’œil nu. Certaines sont inoffensives, comme les ferments du yaourt. D’autres sont au contraire susceptibles de provoquer des intoxications alimentaires. La majorité d’entre nous combat rapidement ce type de maladie. Mais les femmes enceintes, les personnes âgées, les très jeunes enfants, les personnes malades sont plus fragiles et peuvent être sérieusement atteintes. Même si cela est très rare, certaines infections peuvent s’avérer mortelles. C’est pourquoi, en cas de doute, nous vous recommandons de consulter votre médecin, notamment si vous appartenez à ces catégories à risques.


5 recommandations

1. Veillez à la propreté et en premier lieu à celles de vos mains ! En pique-nique un simple rinçage à l'eau claire c’est mieux que rien, mais ce n’est pas très efficace. La solution, ayez toujours dans votre sac du gel antibactérien.

2. Les ustensiles que nous utilisons pour préparer et manipuler les aliments doivent eux aussi être propres. Soyez également attentifs au nettoyage du réfrigérateur car de nombreux aliments s’y côtoient ce qui favorise la contamination bactérienne.

3. Séparez le cru du cuit. Lorsqu’ils sont crus la viande, le poisson, les œufs peuvent porter des bactéries susceptibles de provoquer des intoxications alimentaires. Lorsque vous les stockez au réfrigérateur, veillez à bien les séparer des autres aliments par exemple en les rangeant dans des sacs ou des boîtes étanches.

4. Respectez la chaîne du froid. C’est particulièrement important en été, car la température ambiante plus élevée favorise la multiplication des germes. Au moment des courses, achetez en dernier les produits fragiles comme la viande, le poisson, les produits laitiers frais ainsi que les glaces et les surgelés. Il est préférable de les transporter dans des sacs isothermes et de les ranger au réfrigérateur et au congélateur, au plus une heure après l’achat.

5. Consommez des produits sûrs. Pour les aliments emballés, vérifiez les dates limites de consommation. Une fois que l’emballage est ouvert, attention. Que la date soit une date limite de consommation (DLC) ou une date de durabilité minimale (DDM), la durée de conservation du produit est forcément écourtée. Les fabricants apportent souvent une précision sur ce point.
Chez les bouchers, fromagers, glaciers, poissonniers, écaillers, etc. soyez attentif à la propreté et au respect des températures de conservation. Certains produits maisons comme les mousses au chocolat, les mayonnaises et toutes les préparations à base d’œufs crus doivent impérativement être conservés dans la partie la plus froide du réfrigérateur et être consommés dans les 24 heures.

Si vous partez à l'étranger, n’oubliez pas que certaines destinations nécessitent des précautions particulières, notamment vis-à-vis de l’eau. Avant votre départ, renseignez-vous auprès de votre médecin.



Crédit photo : photosforyou de Pixabay 

Revenir en haut top