arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Revendre ses cadeaux de Noël

lundi, 30 décembre 2013 16:34 Dernière modification le mardi, 31 décembre 2013 16:15
Revendre ses cadeaux de Noël

Quelques conseils si vous envisagez de revendre vos cadeaux sur Internet.

Noël, c’est le temps des cadeaux. Que faire quand on vous en offre un en double ou qui ne vous plaît pas ? Fini les tabous : les consommateurs n’hésitent plus désormais à revendre leurs cadeaux sur Internet. Le vendeur arrondit ainsi ses fins de mois et l’acheteur acquiert un objet neuf à prix d’occasion.

Si la revente des cadeaux semble être une bonne opération pour le vendeur et l’acheteur, il est nécessaire de garder quelques règles à l’esprit.  

Tout d’abord, les sites Internet de revente d’objets d’occasion se contentent de mettre en relation vendeur et acheteur. Si une transaction se passe mal, vous n’aurez souvent aucun recours possible contre le site.

Ensuite, il s’agit de vente entre consommateurs, l’acheteur n’a pas la possibilité de pouvoir changer d’avis une fois la transaction conclue.  

Par ailleurs, vous (vendeur) prenez un risque en envoyant le bien avant d’avoir été payé tout comme l’acheteur prend un risque en payant sans avoir reçu l’objet. Dans la mesure du possible privilégiez la vente en mains propres et dans un endroit fréquenté pour limiter au maximum les déconvenues (remise de l’argent assurée et vérification de l’état du bien).

Enfin, certains sites Internet proposent de rassurer acheteur et vendeur avec un « tiers de confiance ». Le principe est que l’argent va passer de l’acheteur à ce tiers de confiance au moment de la commande. Puis du tiers au vendeur lorsque l’acheteur aura confirmé la bonne réception du bien. En cas de non réception, l’argent ne sera pas versé.  

Derniers mots sur les mails pirates (phishing). Ils peuvent imiter le site Internet ou votre prestataire de service de paiement (banque, intermédiaires comme Paypal, autres) dans le but de vous soutirer un paiement ou des données sensibles permettant de détourner des fonds sur votre compte, bien souvent sous un prétexte de situation d’urgence.

En cas de doute, n’hésitez pas à vérifier directement auprès de l’expéditeur supposé de l’email. Cela ne prend que quelques minutes mais évite de tomber dans des pièges de mieux en mieux élaborés.  

Revenir en haut top