arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Red Bull dans la hotte du père Noël

mercredi, 17 décembre 2014 15:59 Dernière modification le mercredi, 17 décembre 2014 16:45
Red Bull dans la hotte du père Noël

En proposant des jouets à son effigie, la marque tente de séduire et de fidéliser les plus jeunes.

Voiture, formule 1 ou buggy radiocommandés, camion, trottinette… tous ces jouets qui figurent en bonne place dans les catalogues de Noël ont un point commun : ils arborent tous le logo et le nom Red Bull. Un coup marketing qui n’est pas passé inaperçu. Plusieurs consommateurs nous ont alertés pour nous faire part de leur indignation à ce sujet.

Comme à son habitude, la marque surfe sur les codes du sport, du dépassement de soi et du fun. Comme elle le fait déjà en sponsorisant des événements sportifs ou des athlètes ou encore, en tentant de se faire une place dans les salles de sport. Avec succès.

En proposant des jouets marqués à son effigie, Red Bull, essaye aussi, comme Mc Do ou Kellog’s l’expérimentent depuis des années, de s’attirer les grâces des plus jeunes afin de les préparer à une carrière de consommateurs réguliers du produit.

Comment ne pas s’en indigner quand on sait que cette boisson, très prisée par les ados comme l’ont confirmé nos enquêtes, ne devrait jamais être consommée par les jeunes d’après les autorités sanitaires, en raison de sa teneur élevée en caféine. Et encore moins associée à de l’alcool ou à une activité physique.

En effet, l'avis rendu par l'Anses en octobre 2013, a très clairement identifié les risques associés à ces boissons énergisantes. Lorsque ces produits sont consommés mélangés avec de l'alcool ou dans le cadre d'une activité physique et sportive, ils peuvent générer des problèmes cardiaques, neurologiques et psycho-comportementaux. Il est donc particulièrement préoccupant que les enfants soient les cibles de cette publicité déguisée. 

Dommage que les fabricants de jouets et autres distributeurs privilégient les ventes sans se soucier de la santé de nos enfants.

Revenir en haut top