arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Locataires HLM : et si vous vous présentiez ?

vendredi, 03 octobre 2014 16:18 Dernière modification le vendredi, 03 octobre 2014 16:47
Locataires HLM : et si vous vous présentiez ?

Du 15 novembre au 15 décembre 2014, les locataires en HLM vont voter pour élire leurs représentants. Rejoignez-nous !

Vous êtes locataire en HLM. Vous vous intéressez à votre logement, au bon fonctionnement des équipements, mais aussi à ce qui se passe dans votre immeuble, votre résidence.

Vous souhaitez être informé des projets de travaux que prévoit votre bailleur et aussi pouvoir en discuter. Le montant de vos charges vous interpelle, vous souhaitez donner votre avis sur les prestations de service, connaître le contenu des contrats d’entretien.

Devenez représentant élu des locataires – administrateur - au conseil d’administration !

Les conseils d’administration sont les lieux où se prennent toutes les décisions qui ont une incidence sur le budget de l’organisme. Les administrateurs locataires sont élus par l’ensemble des locataires lors d’élections qui ont lieu tous les quatre ans.

Si cette expérience vous tente, contactez-nous ! Envoyez un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   en indiquant votre nom, votre prénom, la ville où vous résidez et le nom de votre bailleur HLM ou un courrier à

CLCV –59 Bd Exelmans – 75016 Paris. 

Daniel-Boiron« Une expérience enrichissante et passionnante à vivre ! »

Daniel Boiron est administrateur locataire CLCV à l’OPAC 38 depuis 2006. Il témoigne. 

Vous siégez au conseil d’administration. Quel y est votre rôle ?

Je siège au conseil d’administration de l’OPAC 38 (Isère, 24.000 logements) depuis 2006 et termine actuellement mon second mandat. Je fais valoir dans cette instance les intérêts des locataires et les positions de la CLCV sur tous les sujets abordés : la politique des loyers, les finances et le budget, les orientations stratégiques de l’organisme, la programmation de construction neuve et de réhabilitation du patrimoine, la politique de solidarité, le développement durable, le partenariat. Mais la plupart de ces questions sont élaborées et travaillées en amont dans des commissions auxquelles je participe également.

Avez-vous d’autres missions ?

L’OPAC 38 a développé depuis longtemps une large participation des élus des locataires aux orientations et au fonctionnement de l’organisme. Je participe ainsi activement à quatre commissions. Deux sont statutaires : la commission des achats et le conseil de concertation locative ; les deux autres sont des émanations du conseil d’administration : la commission « prospective », où sont débattues des questions d’orientation stratégique de l’organisme (gouvernance, développement, politique de solidarité, partenariats) dont certaines seront mises à l’ordre du jour du CA), et la commission Europe, Energie, Environnement, qui a pour mission le suivi et l’évaluation de la politique de développement durable de l’OPAC à travers son Agenda 21, ainsi que l’expérimentation d’innovations dans ce domaine, et sa déclinaison sur le terrain avec des locataires, organisés ou non, à travers les groupes participatifs Agenda 21.

La commission des achats permet de mettre l’accent sur le choix des prestataires et la qualité des prestations : nous avons pu ainsi obtenir la prépondérance du critère qualité technique par rapport au prix, ainsi que l’évaluation des prestataires, maîtres d’œuvre compris.

Le conseil de concertation locative principal, présidé alternativement chaque année par une fédération de locataires, débat de tous les sujets concernant les locataires : loyers et charges, avancement du Plan stratégique de patrimoine (acquisitions, maintenance et amélioration du bâti, offre nouvelle, ventes) ; il se décline en groupes de travail techniques (remplacement des portes et fenêtres, de composants, éradication des simples vitrages, VMC etc…) ; ainsi dans ce cadre, cette année, la CLCV a obtenu le réexamen des procédures de concertation concernant les travaux (entretien, gros entretien, réhabilitations thermiques).

Il faut ajouter deux groupes de travail temporaires auxquels j’ai participé activement lors de ce dernier mandat : 

  • « l’OPAC 38 de demain » : travail de prospective et de préconisation pour de nouvelles missions de l’organisme ;
  • « la nouvelle gouvernance partagée » : vers une nouvelle gouvernance de l’organisme, associant davantage les locataires. Cette approche a été actée et incluse (CA d’octobre 2013) dans les nouveaux axes stratégiques de l’OPAC 38, elle est mise en place progressivement (accentuation de la décentralisation en agence, de la politique de proximité et de solidarité, amélioration de la concertation avec les locataires et leurs représentants). 

 Qu’appréciez-vous dans ce rôle d’administrateur ?

Porter et défendre la parole et les intérêts du locataire comme de la CLCV, être reconnu en tant que tel, tout en étant associé, au même titre que les salariés de l’OPAC, à l’évolution et au devenir de l’organisme.

 Que diriez-vous à un locataire pour le convaincre de se présenter ?

Ne pas avoir peur de s’engager, ne pas craindre de ne pas être à la hauteur. L’administrateur locataire n’est pas seul : la CLCV s’engage à ses côtés tout au long de son mandat (préparation des CA, rencontres avec d’autres administrateurs CLCV, formations). C’est une expérience enrichissante et passionnante à vivre !

Revenir en haut top