arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Inondations : quelle indemnisation ?

vendredi, 03 juin 2016 10:55 Dernière modification le vendredi, 03 juin 2016 17:13
Inondations : quelle indemnisation ?

Les inondations ont causé de nombreux dégâts ces derniers jours. Si vous avez subi des dommages, voici les démarches à effectuer auprès de votre assurance.

 

Pour pouvoir être indemnisé, il y a une double condition : la parution d’un arrêté de catastrophe naturelle qui concerne la zone où vous résidez, par ailleurs, il faut que vous ayez souscrit une assurance auto ou habitation avec une garantie dommages (les parkings, les clôtures de jardin sont en général exclus).

Pas de temps à perdre, vous devez déclarer le sinistre à votre assureur au plus vite et, en tout état de cause, dans les 10 jours suivant la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle.

Communiquez-lui un descriptif détaillé des dommages et attendez ses instructions concernant le passage, ou non, d’un expert qui chiffrera les dégâts.

Prenez des mesures afin de ne pas aggraver la situation : enlevez l’eau, mettez les meubles au sec, etc. Prenez des photos et regroupez toutes les factures des biens endommagés, elles pourront vous être demandées. Ne jetez rien.

Selon votre contrat, vous serez remboursé en valeur à neuf ou après application d’un indice de vétusté. La franchise catastrophe naturelle (380 €) prévue au contrat vous sera appliquée.

Si votre voiture a été endommagée, les dommages ne seront couverts au titre de la garantie catastrophe naturelle que si avez opté pour une garantie « tous risques » ou « dommages tous accidents » et dans la limite de la valeur du véhicule. Un véhicule assuré au tiers simple ne sera pas couvert.

En revanche, si votre commune n’est pas déclarée en état de catastrophe naturelle, vous ne serez pas couvert pour les dégâts causés par ces inondations.

Revenir en haut top