Imprimer cette page
Retour

Enquête assurance vie - Rendements servis aux assurés : la grande loterie !

27/11/2017 Dernière modification le 08/12/2017
Enquête assurance vie - Rendements servis aux assurés : la grande loterie !

Avec un encours de 1682.3 milliards d’euros à fin octobre 2017, l’assurance vie est le placement financier préféré des Français. Mais, souvent présenté comme sûr et rentable, ce placement peut réserver bien des surprises notamment en termes de rendement. Résultats de notre enquête.

 

56 % des professionnels n’ont pas répondu

Si pour notre enquête annuelle (à paraître janvier 2018) sur la tarification bancaire est réalisée à partir des brochures tarifaires des banques qui sont publiques, il est impossible d’adopter la même méthode en matière d’assurance vie, tant les informations accessibles au public sont peu nombreuses.

Pour réaliser notre enquête nous avons donc envoyé plus de mille questionnaires à des assureurs et des distributeurs (banques, courtiers, etc.). Plus de la moitié des professionnels (56 %) n’ont pas répondu. D’autres n’ont rempli que partiellement le questionnaire.

Le manque de transparence de ces établissements financiers démontre qu’ils ont tendance à pratiquer une cuisine interne et à ne pas la rendre publique. Ils tiennent à garder cette opacité.

Privilégiez les contrats des assureurs et de mutuelles

Globalement nous constatons que les assurances vie commercialisées par une banque ont un rendement plus faible que les contrats commercialisés par un assureur ou une mutuelle (sur 8 ans, 22.62 % contre 27.96 %). Par ailleurs, les contrats fermés à la commercialisation ont tendance à être moins bien servis que les contrats toujours ouverts (sur 8 ans, 25.62 % contre 27.13 %).

Taux de redistribution, le grand écart : de 56 à 107 %

Une assurance vie est incluse dans un portefeuille global, portefeuille réunissant le plus souvent d’autres contrats, qui, placé sur les marchés, va dégager un rendement. Nous avons voulu savoir si le taux de rendement de cet actif global était bien redistribué aux consommateurs titulaires des assurances vie qui composent cet actif global.

Notre indice de redistribution, calculé sur 8 ans, compare le rendement de ce portefeuille au taux servi après frais de gestion au titulaire de l’assurance vie. Nous avons pu relever de très fortes différences d’un établissement à l’autre. Le taux de redistribution varie de 56 % à 107 %. Que devient cette différence entre le taux servi et le taux d’actif global ? Mystère pour le consommateur !

À noter que certains professionnels n’appliquent pas le même taux de redistribution sur tous leurs contrats, pénalisant ainsi certains assurés. 

Retrouvez les résultats de notre enquête en consultant  nos trois tableaux ci-dessous :

 pdfCLASSEMENT_PAR_TAUX_DE_LACTIF_SUR_LES_FONDS_EN_EUROS_copy.pdf575.57 KB

pdfCLASSEMENT_PAR_TAUX_DE_REDISTRIBUTION_SUR_LES_FONDS_EN_EUROS_copy_copy_copy_copy_copy.pdf519.84 KB

pdfTAUX_SERVI_2016_SUR_LES_FONDS_EN_EUROS_copy_copy_copy_copy_copy.pdf538.29 KB

 

Enquête assurance vie CLCV 2017 –Notre comparaison n’est pas exhaustive, le référencement est réalisé à titre gratuit. Nos informations reposent sur les réponses faites à notre enquête par les établissements. Toute utilisation des résultats à des fins commerciales ou publicitaires est interdite.