arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Elections HLM 2014 : aux urnes !

lundi, 10 novembre 2014 12:18 Dernière modification le lundi, 12 décembre 2016 11:00
Elections HLM 2014 : aux urnes !

Les locataires HLM ont commencé à élire leurs représentants : 3 bonnes raisons de voter pour la CLCV.

Du 15 novembre au 15 décembre 2014, les locataires HLM sont appelés à voter pour élire leurs représentants dans les conseils d’administration ou de surveillance des bailleurs sociaux. La CLCV compte aujourd’hui plus de 400 administrateurs locataires et présente à nouveau des listes pour cette élection 2014.

Voici 3 bonnes raisons de voter pour notre organisation.

1. Vous avez un problème ? Nous vous aidons au quotidien

L’association reçoit les locataires dans ses permanences locales et les conseille pour résoudre leurs problèmes. En cas de litige (loyer, charges, état des lieux, défaut d’entretien des équipements ou de l’immeuble, etc.), nous pouvons vous conseiller sur les démarches à engager auprès de votre bailleur, la commission départementale de conciliation ou le tribunal.

Forte de ses adhérents, de son expertise et des voix qu’elle recueille à chaque élection, la CLCV conseille et accompagne les locataires qui souhaitent contrôler leurs charges, améliorer leur logement et leur cadre de vie ou se faire entendre à l’occasion d’une réhabilitation ou d’une opération de démolition construction. Avec de vrais résultats à la clé.

Pour ne citer qu’un exemple, A Montpellier, suite à la réhabilitation de leur immeuble, les locataires ont constaté sur leurs décomptes de charges une hausse importante de l’eau et électricité des parties communes, correspondant à la consommation des entreprises effectuant les travaux ! Après négociation, les locataires ont obtenu que ces charges ne leur soient pas facturées.

2. Nos candidats défendront vos intérêts auprès de votre bailleur

Les conseils d’administration ou de surveillance des organismes HLM sont les lieux où se prennent toutes les décisions. Les administrateurs locataires que vous allez élire seront vos porte-parole. Ils agiront avec vous pour limiter les hausses de loyers, une meilleure prise en compte des énergies renouvelables, le contrôle de la qualité du travail des entreprises (ascenseur, robinetterie, ménage, travaux), de meilleurs services, des réponses à vos réclamations… 

3. Notre association défend aussi les consommateurs

Au quotidien, le locataire est aussi confronté à des litiges avec son opérateur de téléphonie, son assureur, un artisan ou encore avec des démarcheurs à domicile… La CLCV aide aussi les consommateurs !

Vote mode d’emploi

Qui peut voter ? Toute personne titulaire d’un bail d’habitation signé au plus tard six semaines avant l’élection.

Comment voter ? Votre bailleur doit envoyer chez vous tout le matériel nécessaire (bulletins de vote, enveloppe, la date limite pour la poster…). Attention : tout panachage, toute rature ou modification des candidats annule votre vote.


«  Nous sommes la voix des locataires » !

Pascal est administrateur-locataire CLCV à l’OPH Maisons-Alfort Habitat (Val-de-Marne). Il témoigne.

Vous siégez au conseil d’administration. Quel y est votre rôle ?

Nous sommes la voix des locataires, les empêcheurs de tourner en rond ! Notre rôle prioritaire est d'intervenir pour exiger des réponses des bailleurs sur les problèmes rencontrés au quotidien par les locataires.

Nous ne devons surtout pas nous contenter de participer à la co-gestion du patrimoine mais au contraire, il nous faut rester vigilant sur toutes les hausses de loyer et de charges qui découlent des décisions prises lors des conseils d'administration.

Avez-vous d’autres missions ?

Je m'en suis fixé une, ne jamais prendre pour argent comptant toutes les informations distillées par la direction de mon OPH. En gardant mes distances, j'ai pu enquêter sur des éléments qui ne me paraissaient pas très transparents... A titre d'exemple, je conseille la lecture du dossier individuel de situation (DIS), car chaque office possède ce document réalisé par la fédération des OPH. C'est une mine de renseignements, un peu comme le bilan social dans les entreprises. Cela peut aider à poser les bonnes questions !

Après je pense qu'il est très important d'informer les locataires sur nos actions, ce sont eux qui nous accordent leur confiance, notre crédibilité se joue là.

Par conséquent, en tant qu'administrateur représentant les locataires, il ne faut pas voter les augmentations de loyer.

Qu’appréciez-vous dans ce rôle d’administrateur ?

De traiter d'égal à égal avec le bailleur et d'aider les locataires à solutionner leurs litiges. C'est une très bonne expérience ! Elle nous permet aussi de prendre conscience qu'on participe à la longue histoire de la conquête d'un habitat décent pour tous.

Revenir en haut top