arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Elections HLM 2014 : dernière ligne droite

mardi, 09 décembre 2014 17:26 Dernière modification le mardi, 09 décembre 2014 18:00
Elections HLM 2014 : dernière ligne droite

La CLCV s’est fortement mobilisée et développe son implantation dans de nouveaux territoires.

Depuis le 15 novembre et jusqu’au 15 décembre, 4,2 millions de locataires HLM élisent leurs représentants dans les conseils d’administration ou de surveillance des bailleurs sociaux.

La CLCV s’est fortement mobilisée et développe son implantation dans de nouveaux territoires : l’Indre-et-Loire, le Bas-Rhin, l’Ain, la Corse, la Côte d’Or et renforce sa présence, dans le Val-de-Marne notamment. Être à l’écoute des locataires et porter leur voix sont deux objectifs primordiaux pour tous les futurs élus et pour notre organisation qui les accompagnera tout au long de leurs quatre années de mandat.

Les dépouillements ont commencé et s’annoncent plutôt de bon augure. En 2010, la CLCV avait déposé 302 listes et obtenu 415 élus, gageons que 2014 nous verra faire mieux ! Au-delà même des chiffres, cette élection permet de mesurer la représentativité, tant nationale que locale, des associations de locataires en lice.

Toutefois, les premiers résultats font apparaître une faible participation des locataires. En 2010, elle tournait autour de 21 %. A ce jour, les premiers chiffres montrent un taux de vote autour de 18 %. Une baisse, certes à confirmer, que l’on peut probablement expliquer de plusieurs façons : une désaffection générale pour l’ensemble des scrutins et l’absence d’engagement des pouvoirs publics vis-à-vis de cette élection. Malgré nos demandes répétées d’une campagne électorale nationale depuis plusieurs mois, le ministère du Logement a finalement lancé une campagne médiatique sur Internet à la veille des premiers dépouillements. Mais qui l’a vue ?

Pourtant, ce scrutin national ouvert à tous est un exemple d’expression démocratique dans un contexte de crise économique et sociale subie de plein fouet par les locataires le plus modestes. A l’heure où les enjeux de citoyenneté, de vie civique, d’amélioration de la vie quotidienne dans les quartiers, sont reconnus par tous comme un enjeu majeur, les élections des administrateurs locataires gagneraient à être mieux reconnues et investies par tous.

Surtout, si vous êtes concerné, n’oubliez pas : renvoyez votre bulletin de vote !

Revenir en haut top