arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

De nouveaux noms pour les aides de l’ANAH

15/05/2019 Dernière modification le 05/07/2019
De nouveaux noms pour les aides de l’ANAH

En 2019, l’Anah (re)nomme une grande partie de ses aides. Objectif : créer une gamme d’aides facilement identifiables et gagner en lisibilité.

Pour les propriétaires occupants

Trois aides aux travaux de l’Anah pour les propriétaires occupants se déclinent désormais autour du verbe « Habiter ». Cela reprend le modèle du programme phare de rénovation énergétique Habiter Mieux. Avec ces nouveaux noms d’aides aux travaux, l’Agence entend gagner en lisibilité et illustre la complémentarité de ses aides. Les nouvelles subventions appelées  Habiter sain, Habiter sereinHabiter facile et Louer mieux viennent renforcer le programme Habiter mieux de l'agence nationale de l'habitat, qui, grâce à des très bons résultats en 2018 a pour objectif de rénover plus 120 000 logements pour l'année en cours. De bonnes nouvelles pour les personnes qui peuvent y avoir accès, les conditions ne changent pas, toujours en rapport avec les revenus des foyers concernés. Tous les détails et conditions d'éligibilités sont disponibles dans ce lien et pour les démarches à suivre rendez-vous sur Commencer sa démarche. La réhabilitation du parc privé couvert par l'Anah a également proposé de nouveaux plafonds disponibles.

Habiter sain est une aide pour l’amélioration d’un logement dégradé voire insalubre. Elle peut être utilisée pour la rénovation de réseaux d’eau, de réseaux d’électricité ou de gaz, le confortement de fondations ou le remplacement d’une toiture... Habiter sain finance jusqu’à la moitié du montant des travaux, pour un maximum de 10 000 euros, selon les conditions de ressources des bénéficiaires.

Habiter serein finance la remise en état d’un logement pour des travaux de plus grande ampleur que ceux compris dans Habiter sain. L’aide finance jusqu’à la moitié du montant des travaux et jusqu’à 25 000 euros, selon les conditions de ressources des bénéficiaires.

Habiter facile. L’Anah peut contribuer aux travaux d’adaptation d’un logement au vieillissement ou au
handicap pour financer l’installation d’un monte escalier, l’adaptation d’une salle de bain… L’aide peut aller jusqu’à la moitié du montant des travaux et atteindre jusqu’à 10 000 euros, selon les conditions de ressources des bénéficiaires.

Le programme « Habiter Mieux » se poursuit et est destiné aux propriétaires souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Pour les propriétaires bailleurs

Le contrat Louer mieux permet une déduction fiscale importante pour les propriétaires bailleurs qui s’engagent à louer à des personnes modestes et à un loyer abordable. En plus d’une fiscalité attractive, il permet de bénéficier d’aides financières de l’Anah pour rénover son bien avant de pouvoir le remettre en location. Plus le loyer pratiqué est bas et le logement situé dans une ville où il est difficile de se loger, plus la déduction fiscale est attractive.

anah

 

Crédit photo : par Convegni_Ancisa de Pixabay 

Revenir en haut top