Imprimer cette page
Retour

Carte d'identité : vous risquez de ne pas pouvoir voyager !

mardi, 06 juin 2017 16:33
Carte d'identité : vous risquez de ne pas pouvoir voyager !

La prolongation de validité de 5 ans de la carte d’identité cause des soucis à certains voyageurs. Quelques conseils.

Le 1er janvier 2014, la durée de validité des cartes d’identité pour les personnes majeures a été prolongée de 5 ans. Conséquence : les cartes délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont automatiquement devenues valides quinze ans. Le souci, c’est que cette prolongation de validité n’est pas mentionnée sur les cartes d’identité. Et il n’est pas possible de les faire renouveler pour ce seul motif puisqu’elles sont officiellement valables. En France en tout cas. Mais les choses se compliquent lorsque l’on veut voyager.

Selon les pays les règles diffèrent

En effet, certains pays, notamment la Belgique et la Norvège, n’autorisent pas l’entrée sur leur territoire avec une carte d’identité dont la date de validité est dépassée. D’autres, n’ont pas fait officiellement connaître leur position à ce sujet.

La Tunisie accepte la carte d’identité périmée dont la date de la validité a été prolongée uniquement pour les binationaux ou les personnes qui participent à des voyages de groupe organisés par un professionnel de tourisme.

Et puis il y a tous ceux qui autorisent, comme document de voyage, la carte d’identité avec une date de validité dépassée. C’est le cas de l’Andorre, la Bulgarie, la Croatie, la Grèce, la Hongrie, la Lettonie, le Luxembourg, Malte, Monaco, le Monténégro, la République tchèque, Saint-Marin, la Serbie, la Slovénie, la Suisse et la Turquie. En principe. Car les faits ont démontré le contraire.

Refoulés à l’embarquement

Ainsi, plusieurs de nos adhérents ont été refoulés à l’embarquement par les compagnies aériennes, alors que leurs pays de destination (Malte et la Grèce) comptent parmi ceux qui autorisent les cartes d’identité apparemment périmées dont la durée de validité a été prolongée.

La CLCV a donc alerté plusieurs ministères. Dans sa réponse par courrier, le 18 novembre 2016, celui des Affaires étrangères a proposé que tous les voyageurs qui ont une carte périmée mais valide puissent en obtenir une nouvelle dès lors qu’ils sont en mesure de justifier d’un voyage de plusieurs jours en Europe dans un pays.

Cette option n’était pas envisageable jusque-là et le seul moyen d’éviter les ennuis était de voyager avec un passeport. Pour ceux qui en avaient déjà un valide, la question ne se posait pas. Mais pour les autres, dans la mesure où faire faire un tel document coûte 86 €, si.

Renouvellement anticipé possible

Désormais, comme cela est mentionné sur le site Internet du ministère de l’Intérieur, vous pouvez demander le renouvellement anticipé de votre carte d’identité périmée mais valide à deux conditions : ne pas être titulaire d’un passeport valide et justifier de votre intention de voyage. Cela ne vous coûtera rien. A l’appui de cette demande, vous devrez fournir votre ancienne carte d'identité (original et photocopie), un justificatif de domicile (original et photocopie) et un justificatif de votre voyage à venir dans un pays qui autorise la carte d'identité comme titre de voyage.